Rachat de crédits Fonctionnaires : profitez de votre statut privilégié

Les fonctionnaires : des emprunteurs privilégiés

Le statut de fonctionnaire est très apprécié des banques. Elles sont d’ailleurs toutes disposées à leur proposer des solutions de financement et des conditions très favorables.

La raison de ses bonnes dispositions s’explique aisément : les revenus des fonctionnaires sont sécurisés et présentent une stabilité très forte.

Solution rachat de crédit pour fonctionnaires : quelles conditions ?

Fonctionnaires : seules les conditions générales d’un rachat de crédit s’appliquent

En raison de la sécurité offerte par votre statut, seules quelques conditions liées à votre comportement de consommation sont requises :

  • Vos comptes bancaires doivent être sains : pas d’incidents de remboursement à répétition, habitudes de consommation adaptée à votre niveau de vie…
  • Fichage FICP, FCC : le mieux est de ne pas être fiché. Toutefois, en cas de fichage, il est possible d’opérer un regroupement de crédits si celui-ci vous permet d’assainir votre situation.

Cas particulier : les fonctionnaires stagiaires ou contractuels

Si vous êtes fonctionnaire stagiaire ou fonctionnaire contractuel, vos revenus seront pris en compte s’ils font l’objet d’une déclaration fiscale d’au moins 3 ans. De plus, ces revenus ne peuvent représenter plus de 50 % des revenus maximum du foyer.

Restructurer ses crédits avec l’aide d’un courtier professionnel

Pour y voir plus clair dans votre budget et réduire vos dépenses, optez pour un rachat de crédit négocié par un courtier spécialisé. Expert en financement de projets, il dispose d’un accès privilégié aux organismes bancaires, notamment aux huit banques spécialisées dans le rachat de crédit.

Avec Solution Rachat, vous faites le choix de la simplicité et de la rapidité. Disponible sur Skype, votre courtier spécialisé répond à toutes vos questions et vous aide à monter votre dossier. Pour une solution rachat avantageuse, contactez-nous !

Trouvez la meilleure solution de financement, en 5 minutes, avec nos experts

Conformément à l'article L321-2 du Code de la consommation, du 11 décembre 2001, aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Un crédit vous engage et doit être remboursé, vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager