Arrêtez de payer des commissions d’intervention grâce au rachat de crédits !

Que sont les commissions d’intervention ?

Les commissions d’intervention sont des commissions prélevées par votre banque sur votre compte lorsque, suite à un paiement, il se retrouve en situation d’anomalie :

  • Solde débiteur non autorisé ;
  • Solde débiteur dépassant la limite autorisée.

Quel est le montant des commissions d’intervention ?

Le montant des commissions d’intervention est encadré et limité par la loi. Actuellement, celle-ci impose une double limitation :

  • Pas plus de 8 euros par opération ;
  • Pas plus de 80 euros par mois.

Pour les personnes bénéficiant d’un compte au titre du « droit au compte », les limites sont plus basses :

  • Pas plus de 4 euros par opération ;
  • Pas plus de 20 euros par mois.

Que faire pour éviter les commissions d’intervention ?

Certains établissements bancaires ne facturent pas d’intérêts d’intervention. Mais cela reste rare. Aussi, comme pour les rejets de chèques et de prélèvements, la solution se trouve bien souvent dans le rééquilibrage de votre budget grâce au regroupement de vos mensualités.

Le rachat de crédits est une procédure simple et efficace pour éviter les incidents de remboursement et le paiement de commissions d’intervention souvent coûteuses. Mené avec le concours d’un courtier ou d’une banque spécialisée, votre dossier peut être traité rapidement. Pensez à demander de l’aide rapidement, car plus la situation dure et se dégrade, plus cela vous coûte cher. De plus, un dossier avec des comptes en mauvais état a un impact négatif sur les taux d’intérêt qui vous seront proposés.

Solution Rachat vous guide et vous conseille dans toutes vos procédures de rachat de crédit. Rapides et efficaces, grâce à des échanges à distance via Skype ou par téléphone, nous nous tenons à votre disposition pour répondre à toutes vos questions !

Trouvez la meilleure solution de financement, en 5 minutes, avec nos experts

Conformément à l'article L321-2 du Code de la consommation, du 11 décembre 2001, aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Un crédit vous engage et doit être remboursé, vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager