L’hypothèque en rachat de crédits

Le regroupement de crédits peut être assorti d'une prise de garantie hypothécaire, voici tout ce qu'il faut savoir à ce sujet.

Opération de regroupement de crédits avec garantie

Lors d'une opération de ce type, le prêteur peut demander la prise d'une garantie concernant l'emprunteur. C'est régulièrement le cas lorsque le prêt dépend de la législation sur le crédit immobilier et que les sommes concernées sont importantes. Pour information, un regroupement de prêt est immobilier lorsque la part des encours de cette nature à reprendre est supérieure à 60%.

Il existe deux types de garanties : le cautionnement bancaire et l'hypothèque du bien immobilier. La première consiste à faire appel à une société de cautionnement pour garantir le remboursement du prêt, l'autre consiste à mettre son bien immobilier en garantie.

Rachat de prêt avec prise de garantie hypothécaire

Le prêteur qui accorde le financement d'un regroupement de prêts est en droit de demander une garantie quant au remboursement de la dette. Pour cela, il peut exiger une prise de garantie par hypothèque. C'est-à-dire que le bien immobilier de l'emprunteur est estimé puis hypothéqué par un notaire. Cela signifie qu'en cas de défaut de paiement, le bien est saisi par le prêteur.

Dès lors que la demande de rachat de crédit immobilier est acceptée, le prêteur rédige l'offre de contrat de crédit. Dans ce cas précis, le notaire doit faire la demande de déblocage des fonds en joignant l'acte notarié au prêteur. Une fois que l'hypothèque est inscrite par le notaire et l'acte notarié signé par les parties, l'emprunteur obtient le regroupement de ses emprunts.

Frais de notaires liés à l'opération

La prise de garantie par hypothèque chez un notaire n'est pas gratuite, que ce soit pour un prêt classique ou un rachat de plusieurs prêts. On peut identifier trois types de frais : les honoraires du notaire, la taxe de publicité foncière et les frais administratifs ou débours (estimation du bien, rédaction de l'hypothèque, etc...).

Les frais de notaires peuvent atteindre jusque 5% maximum du montant accordé dans le cadre du financement. Ces frais ne sont pas négociables par l'emprunteur, ce dernier devra négocier sur d'autres éléments comme le taux de l'emprunt ou les frais de dossiers dus au prêteur.

Faites appel à un courtier pour trouver une solution :
Etude en ligne !

 


Devis et Simulations en Ligne !

Crédit Immobilier  Assurance Emprunteur  Rachat de Crédits

 

Un crédit vous engage et doit être remboursé, vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Aucun versement, de quelque nature que ce soit , ne peut être exigé d'un particulier, avant obtention d'un ou plusieurs prêt d'argent 

Mentions légales  | Copyright © 2013  |          Google+