Assurance Emprunteur 
L'assurance emprunteur représente entre 20 et 30% du coût total de votre crédit immobilier. C'est donc le point le plus important à négocier avec votre banque apres le taux d'intérêt du prêt

  •  Votre simulation immédiate et gratuite

  •  Comparez jusqu'à 5 devis 

  •  Des garanties renforcées

  •  Un accompagnement pour vos démarches administratives
>> Comparateur Assurance Emprunteur

Phenix Courtage Montpellier - Spécialiste de l'Assurance Emprunteur

 Interview Mr Geoffroy ROQUES
gérant du cabinet Phénix Courtage à Montpellier spécialisé en assurance de prêt immobilier

Monsieur Roques, pouvez vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis issu du domaine de la protection sociale (mutuelle, prévoyance, retraite) que je pratique toujours et je me suis au fur et à mesure des années spécialisé sur le marché de l'assurance de prêt. C'est un produit technique qui va dans la continuité de la prévoyance et j'ai voulu que mes clients puissent bénéficier du même degré d'expertise sur cette garantie qui est souvent délaissée par les réseaux d'assurances classiques.

Le cabinet compte aujourd'hui 15 produits d'assurances emprunteurs disponibles auprès de 10 fournisseurs différents. Nous souhaitions avoir une offre large afin de répondre à toutes les problématiques (gros capitaux, difficultés liées à l'état de santé, personnes âgées, professions à risque....).
Nous pensons qu'un client doit être informé sur le fonctionnement de ses garanties de manière à pouvoir prendre sa décision en toute connaissance de cause. L'assurance de prêt ne doit pas être choisie uniquement sur le critère du tarif. Les garanties, comme pour chaque contrat d'assurance ont une grande importance

Quelles sont les tendances que vous avez constatées ces dernières années sur le marché de l'assurance emprunteur ?

Je dirai que la principale c'est une baisse des prix. En effet les compagnies se livrent une forte concurrence sur ce produit et les différents intervenants souhaitent rester parmi les mieux placés. Il y a eu une baisse naturelle des prix liés à l'évolution des statistiques et à l'allongement de l'espérance de vie qui a fait baisser le coût de la garantie décès en particulier.

Pour le reste, la baisse des prix de l'assurance emprunteur est liée à une diminution des garanties. C'est le cas chez les banquiers qui pour faire face à la concurrence des assureurs alternatifs ont dût trouver une solution. On a donc vu apparaître des contrats low cost avec des marges certainement plus faibles mais également des fonctionnements de garanties qui ne vont pas réellement dans le sens du client.

De plus ces contrats comme la majorité des contrats en délégation sont segmentés en fonction du risque professionnel du client, du fait qu'il fume ou non, etc. Malheureusement le conseiller bancaire dont ce n'est pas réellement le métier à l'origine a tendance à oublier la phase de découverte et proposera la solution la moins chère pour afficher un tarif attractif et faire souscrire le contrat au client. Le problème se situera bien sûr en cas de demande d'indemnisation car l'assureur s'apercevra forcément de l'erreur et refusera d'indemniser ou limitera sa prise en charge dans le meilleur des cas.

L'assurance de prêt est à ce jour le produit sur lequel il y a le plus de plus de procédures en cours devant les contrats auto et habitations. Il n'y a rien d'étonnant quand on voit comment les contrats sont vendus. C'est un produit de masse commercialisé par des réseaux qui manquent de formation. Il y a bien eu une évolution de la réglementation afin que le consommateur soit mieux informé mais en pratique cela n'a guère amélioré les choses. Les banques souhaitent conserver leurs marges et arrivent toujours à faire face aux nouvelles réglementations. Ça a déjà été le cas avec la Loi Lagarde qui avait pour objet la liberté de choix du contrat d'assurance emprunteur. Au final il est de plus en plus difficile d'obtenir l'accord de la banque pour choisir son contrat d'assurance de prêt.
La loi Hamon apportera peut être quelque chose à ce niveau là mais tant que les décrets d'application ne sont pas paru il est difficile de se prononcer. De plus certains point concernant l'équivalence de garanties entre les contrats d'assurances n'ont pas été précisé et il y a fort à parier que les banques utiliserons ce point pour justifier leur refus de changement de contrats d'assurance emprunteur.

 Geoffroy ROQUES | Phenix courtage | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Devis et Simulations en Ligne !

Crédit Immobilier  Assurance Emprunteur  Rachat de Crédits

 

Un crédit vous engage et doit être remboursé, vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Aucun versement, de quelque nature que ce soit , ne peut être exigé d'un particulier, avant obtention d'un ou plusieurs prêt d'argent 

Mentions légales  | Copyright © 2013  |          Google+